Saint Barthélemy le Plain Mauves Arras Cheminas Colombiel le Jeune Eclassan Lemps Ozon Tournon sur Rhône Vion St Jean de Muzols Sécheras Sarras Glun Étables
Accueil du site > La Paroisse > Présentation de la paroisse > Nord > Arras sur Rhône > Arras sur Rhône, un village à découvrir

Arras sur Rhône, un village à découvrir

Situé dans la vallée du Rhône à 10 kms au nord de Tournon, traversé sur toute la longueur par l’ancienne RN86, Arras est un bourg rural d’environ 500 habitants.
Il se signale de loin, aux milliers de véhicules quotidiens qui empruntent cet axe routier, surtout en période estivale par un donjon qui dresse fièrement ses 28 mètres de hauteurs sur un promontoire qui domine le village.
Important vestige d’un ancien château féodal, qui faisait partie d’un système de défenses installé sur la rive droite du Rhône de Chavannay à Rochemaure.
Restauré à la fin des années 1980 à l’initiative de l’association locale de sauvegarde du patrimoine (ASPECT) un programme de sécurisation et d’aménagement des abords immédiats est en cours de réalisation, avec l’aide des chantiers internationaux.
Dans le respect de l’environnement naturel, il doit permettre la mise en valeur de ce passé historique qui, par sa situation offre un panorama splendide sur la Vallée du Rhône et les premiers contreforts du Vercors.
Appelé Tour Blanche, à cause de son crépi de chaux, encore visible ou Tour de Soubise, du nom d’un des derniers occupants, elle présente une particularité symbolique dans un environnement de vignobles.
Vignoble installé sur des terrasses remise en valeur pour la production d’un vin réputé l’AOC St Joseph.
C’est sa forme cylindre renflée en son milieu qui rappelle les anciens tonneaux de formes allongés, aux cercles en bois de châtaignier, surnommés « pipes » dans le langage local.
D’ailleurs pour les initiés, elle est classée dans la catégorie très rare de « Tour Sarrasine de forme tonneau »
Une tour tonneau, dans un écrin de vignes, ça vaut déjà le détour !
Elle est d’ailleurs devenue l’emblème de deux associations locales. Celle des Aînés Ruraux qui s’intitule « Club des Amis de la Tour » ; et le groupe folklorique local, émanation de l’Amicale Laïque qui a pris le titre de « Baladins de la Tour d’Arras »
Elle garde encore sa part de mystère, on recherche toujours le souterrain, les oubliettes etc…
Et aussi ses légendes, comme celle du cavalier noir. Mais l’histoire d’Arras, remonte plus avant dans le temps.
Chef-lieu de Viguerie à l’époque romaine, situé sur la voie « Aratica » qui reliait Alba à Vienne, la présence de bornes milliaires en hommage à des empereurs romains, ainsi que des pièces de monnaie y ont été découvertes (actuellement au musée rhodanien du château de Tournon).
A l’époque féodale, fief des Dauphins du Viennois, la seigneurie d’Arras, figure en 1617 dans l’inventaire des biens de la maison de Tournon, avec un droit de péage à son profit.
Arras c’est aussi le vieux moulin que l’on découvre au terme d’un sentier ombragé, avec sa roue à aubes, en fer de 6 mètres de diamètres. Son activité a pris fin en 1943. A côté, le vieux pont dont la magnifique arche de pierres enjambe le ruisseau l’Ozon, mise en valeur par un éclairage nocturne. Construit vers le milieu du premier millénaire, il a uni le passage de la Voie Royale, puis Impériale, deux autres ponts enjambent l’Ozon et l’ensemble donne une perspective agréable à l’œil.
L’église qui faisait partie d’un ancien prieuré, dépendant de l’ordre de St Ruff, a été restaurée en 1922-1923 avec 28 heures de travail bénévoles. Une place publique y a été aménagée, côté sud. Le création récente d’une nouvelle place, sur une ancienne carrière, a permis l’installation d’une Maison des Associations et la création d’un théâtre de verdure.
On peut y découvrir un cèdre de l’Atlas, mis en place le 21 mars 2000 pour célébrer l’entrée du deuxième millénaire, avec tout un cérémonial chargé de symbole.
Le barrage de retenue sur le Rhône construit à la fin des années 1960, dans le cadre de l’aménagement du fleuve par le C.N.R. fait également partie des curiosités locales.
Il faut également mentionner un musée mémoire du village, initiative de l’ASPECT où sont répertoriés outils agricoles, mobilier, cartes, bancs scolaires, photos d’événements locaux, vêtements etc.. rappel d’un passé dont nous sommes les héritiers.
Si l’on ajoute les circuits pédestres sur les chemins qui dominent les rives escarpées du ruisseau l’Ozon, à la découverte d’une nature sauvage, qui à l’automne se parent de chatoyantes couleurs. Alors oui, Arras est vraiment un village à découvrir.

Paul Jamet

Contact : mairie d’Arras tél. 04.75.08.25.16
Visite du musée sur rendez-vous : tél.04.75.08.00.99

| Nous contacter | Mentions légales | Plan du site |  Eglise catholique en Ardèche | Suivre la vie du site RSS 2.0