Saint Barthélemy le Plain Mauves Arras Cheminas Colombiel le Jeune Eclassan Lemps Ozon Tournon sur Rhône Vion St Jean de Muzols Sécheras Sarras Glun Étables

Il nous a quittés.

René Ponsonnet

Confluent N14 - Décembre 2005

Nous avons demandé au père Joseph Magnolon d’évoquer la vie du Père Ponsonnet. Ils se connaissaient depuis 1944 alors qu’ils étaient au petit séminaire à Saint-Charles à Annonay. Ils ont fait leur service militaire et ils ont été rappelés en Algérie en même temps. Ils ont été ordonnés prêtres le même jour à Viviers : le 29 juin 1957.

Le père René Ponsonnet nous a quittés le 22 juin dernier après 36 ans de ministère à St Jean de Muzols.

René Ponsonnet était un homme d’une grande sensibilité. Une attitude, une parole amicale lui procuraient une joie réelle. Mais à l’inverse, il pouvait très vite se sentir blessé par un manque d’attention. Très proche des gens qu’il côtoyait, il portait vraiment leurs soucis, leurs préoccupations : maladie, chômage, problèmes familiaux… Il demandait souvent des nouvelles de tel ou tel… Je l’ai senti plus d’une fois un peu écrasé par les soucis des autres, surtout quand c’était des amis. D’un tempérament anxieux, il était souvent inquiet et quelquefois même tourmenté.

L’amitié comptait beaucoup pour lui. Les visites lui faisaient vraiment plaisir. Le lundi il était heureux de rencontrer quelques confrères, de manger ensemble et de vivre quelques heures de détente. Ses amis pouvaient compter sur lui. Il ne plaignait ni son temps, ni sa peine. Toujours heureux de faire plaisir. Ces dernières années sa vie a été marquée par de nombreux problèmes de santé. Il a lutté courageusement contre la maladie. Ceux qui lui ont rendu visite à l’hôpital, au cours des six derniers mois, peuvent en témoigner.

Que dire de sa façon de vivre sa mission de prêtre ? Tout simplement qu’il a toujours cherché à donner de l’Église une image positive, un visage humain. Pour lui, vivre l’Évangile aujourd’hui, c’était d’abord aller à l’essentiel. Profondément convaincu qu’amour de Dieu et amour des autres sont inséparables, son souci permanent c’était que cet amour s’enracine dans tout ce qui fait la vie humaine d’une personne. « Aimer non pas en paroles, mais en actes et en vérité » : ce message de l’apôtre Jean aux premières communautés chrétiennes, René l’avait fait sien et il essayait de le vivre le plus sincèrement possible jour après jour.

On pourrait sans doute souligner d’autres aspects de sa vie. Voilà ce qui m’a le plus marqué personnellement. S’il pouvait parler, je crois qu’il me dirait : « Jo, ça suffit ! Tu en as assez dit ! » René était pour moi un véritable ami et même plus qu’un ami, un frère !

P. Joseph Magnolon

Le 24 juin dernier nous étions très nombreux pour accompagner le père Ponsonnet. L’eucharistie, très recueillie et très priante, était présidée par le père Blondel entouré de nombreux prêtres. Pendant 36 ans, le Père Ponsonnet a vécu parmi nous. Par son accueil, sa disponibilité, son écoute, son ouverture au monde, il était bien sûr le prêtre mais aussi le confident et l’ami. Il aimait recevoir les uns les autres, prendre des nouvelles de leurs familles, partager les joies et les peines de chacun. Il se plaisait à dire : « Les visites gratuites sont les plus belles ». Sa grande conviction : vivre l’Évangile au quotidien, avoir un regard chrétien sur les événements. C’est ce qu’il a essayé de nous enseigner inlassablement, malgré ses graves problèmes de santé. Notre peine est grande, dans son souvenir nous essaierons de poursuivre son idéal et de garder l’espérance.

Des paroissiens

| Nous contacter | Mentions légales | Plan du site |  Eglise catholique en Ardèche | Suivre la vie du site RSS 2.0